Bague amethyste



En or ou en argent, la bague amethyste est aujourd'hui portée par de nombreuses personnes, des femmes essentiellement, mais aussi des hommes. Par le passé pourtant, la bague amethyste n'a pas toujours été aussi courante, et sa signification en faisait avant tout l'apanage des rois et des religieux.


Bague amethyste : bague assez récente

  • La bague amethyste n'est courante que depuis le début du 20e siècle : c'est à cette date seulement que d'importants gisements ont été découverts en Amérique Latine, et ont doublé les sources d'améthyste. De nos jours, la bague amethyste n'est plus aussi rare qu'autrefois, bien que toujours aussi belle.

 

  • Pendant longtemps, la bague amethyste était très recherchée, à la fois en raison de sa rareté, mais aussi à cause de sa couleur qui symbolise la royauté. Pour l'Eglise catholique, le violet est également la couleur des évêques : il n'est pas rare, aujourd'hui encore, de voir un ecclésiastique porter une bague amethyste, d'autant plus qu'on attribue à cette pierre la capacité de faciliter le célibat et de stimuler la piété...

 

  • La bague amethyste est également rattachée à l'Antiquité grecque. Selon la légende, l'améthyste est née du désir de vengeance de Dionysos, qui, ivre et ayant été insulté par un homme, jura de se venger sur le prochain qui passerait. Mais ce fut une jeune fille du nom d'Amethyste qui fut la suivante : elle se rendait au temple de Diane pour lui rendre hommage. Pour que Dionysos l'épargne, la déesse transforma Amethyste en statue de quartz. Les larmes avinées de Dionysos repentant lui donnèrent sa couleur violette. La bague amethyste, ou tout objet taillé dans cette pierre, est donc censé guérir de l'ivresse : c'est la raison pour laquelle on fabriquait autrefois des gobelets en améthyste.